retour à la Table des matières, À propos du marketing par e-mail et Suivi

Interpréter et améliorer les taux d’ouverture et de clic de vos e-mails

Le taux d’ouverture d’un e-mail varie beaucoup, et dépend de nombreux facteurs. Le taux d’ouverture moyen de toutes les campagnes d’e-mailing marketing dans le monde est compris entre 20 et 30 %. Il est important d’interpréter correctement les taux d’ouverture. Gardez à l’esprit les points suivants :

  • Les taux d’ouverture augmentent au fil du temps. En effet, les destinataires ne consultent pas leur boîte de réception en permanence et n’ouvrent pas forcément les e-mails immédiatement.
  • Il se peut qu’un destinataire ouvre votre e-mail sans pour autant apparaître dans votre rapport de campagne. Les clients de messagerie pour lesquels le chargement des images est désactivé ne renvoient pas d’information à nos serveurs. Par conséquent, le taux d’ouverture réel peut être plus élevé que le taux d’ouverture indiqué dans Direct Mail.
  • Si le rapport de campagne indique qu’un destinataire n’a pas ouvert l’e-mail, cela ne signifie pas forcément qu’il ne l’a pas ouvert. Pour comprendre pourquoi, consultez le deuxième point ci-dessus.
  • Si le rapport de campagne indique qu’un destinataire n’a pas ouvert l’e-mail, cela ne signifie pas pour autant que l’e-mail est arrivé dans son dossier de spam ou qu’il n’a pas été distribué, ni que vous devez essayer de l’envoyer de nouveau à ce destinataire. Il est en effet fort probable que le destinataire a bien reçu l’e-mail, mais qu’il ne l’a pas (encore) ouvert.

Amélioration des taux d’ouverture

Certaines campagnes d’e-mailing affichent un taux d’ouverture supérieur à 50 %. Voici quelques suggestions pour améliorer vos taux d’ouverture :

Supprimez les abonnés inactifs

Envisagez de supprimer ou de désabonner les personnes de votre liste qui ne sont pas actives. Une personne inactive (ou « désengagée ») est une personne qui n’a ouvert aucun de vos e-mails depuis plus d’un ou deux ans. Votre liste sera plus restreinte, mais vous toucherez les destinataires qui sont vraiment intéressés. Pour identifier les abonnés actifs et les abonnés inactifs dans Direct Mail, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Vous pouvez utiliser l’élément de menu Adresses > Afficher les colonnes > Nombre d’e-mails ouverts.
  • Vous pouvez sélectionner un destinataire dans l’onglet Adresses, puis cliquer dans la barre d’outils sur Lire les informations.
  • Vous pouvez utiliser la fonctionnalité Rechercher des adresses.

Réfléchissez à la fréquence de diffusion de votre campagne

Regardez à quelle fréquence vous envoyez des newsletters par e-mail. Chaque liste de distribution est différente, mais vous réaliserez peut-être qu’un envoi trop fréquent (plusieurs fois par semaine, par exemple) entraîne un certain épuisement. Dans la plupart des cas, plus la fréquence de diffusion des campagnes augmente, plus l’engagement baisse. Ainsi, vous améliorerez peut-être vos résultats en réduisant le nombre d’envois par mois.

Réfléchissez à la longueur de vos contenus

Regardez la longueur de vos e-mails. La plupart des internautes ne consacrent que quelques secondes à chaque e-mail. Vous pourrez peut-être améliorer vos résultats en envoyant des e-mails plus courts contenant des titres originaux et à fort impact, et des lignes d’objets courtes et qui attirent l’attention.

Créez des e-mails adaptés aux appareils mobiles

Envisagez d’utiliser un modèle adapté aux appareils mobiles. Il peut être judicieux d’utiliser un modèle Direct Mail mieux adapté aux petits écrans. Tous les modèles intégrés à Direct Mail sont adaptés aux appareils mobiles, à l’exception de certains modèles figurant dans la section Modèles d’ancienne génération.

N’envoyez pas vos messages n’importe quand

Essayez d’envoyer vos messages en semaine plutôt que le week-end. Pour le reste, l’heure d’envoi n’a pas une influence considérable sur le taux d’ouverture.

Améliorez vos appels à l’action

Consultez cet article d’aide pour comprendre comment améliorer les appels à l’action figurant dans vos e-mails.

Protégez votre réputation en matière d’e-mailing

Vous devez absolument éviter que vos e-mails arrivent dans le dossier de spam des destinataires. En suivant les bonnes pratiques, vous protégez votre réputation en matière d’e-mailing et vous améliorez les chances de votre e-mail d’arriver directement dans la boîte de réception. Cliquez ici pour en savoir plus sur la réputation en matière d’e-mailing.

Stratégies à éviter

Voici quelques exemples de stratégies qui n’ont aucune efficacité sur le plan du taux d’ouverture :

  • Scinder votre campagne d’e-mailing en plusieurs lots (trois groupes de 100 destinataires au lieu d’un seul groupe de 300 destinataires, par exemple)
  • Envoyer les e-mails via votre propre serveur de messagerie plutôt que par le biais du service de distribution e3 ou d’un serveur dédié
  • Envoyer le même message à plusieurs reprises

Trouvez-vous cet article utile ? Oui | Non